CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

L’immobilisme du Parlement handicape l’Etat selon Privert

jeudi 21 juillet 2016 par Sterlin Charles

Le chef de l’état haïtien, Jocelerme Privert, a laissé entendre que l’immobilisme du Parlement provoque une paralysie de l’état. Sans critiquer ouvertement les parlementaires de l’opposition, le président Privert a expliqué que le dysfonctionnement du Parlement a des répercussions visibles et importantes sur la sécurité publique, l’économie et le processus électoral.

Le Sénat n’a pu élire son président, regrette M. Privert faisant valoir que nombre de décisions liées aux prérogatives du grand corps sont bloquées. Le Sénat est incapable de ratifier les conseils d’administration de la BRH et de la BNC. Ce blocage parlementaires empêche aux aux autorités monétaires de jouir de la légitimité nécessaire pour adopter des dispositions urgentes, dit-il.

Le président provisoire déplore également le refus des sénateurs de se prononcer sur la nomination du nouveau directeur général de la police. Ceci est un obstacle à la légitimité du chef de la police pour adopter des dispositions visant la consolidation du climat sécuritaire, regrette M. Privert.

Il dénonce l’absence d’une loi de finance votée par le Parlement. Le projet de budget a été soumis depuis mai aux législateurs, rappelle le chef de l’état insistant sur la nécessité de mobiliser des fonds pour l’organisation des prochaines élections.

Il explique que des ressources doivent être identifiées pour répondre notamment aux revendications salariales des fonctionnaires du système sanitaire, en grève depuis plusieurs mois.

L’absence d’un budget rectificatif entraine des problèmes au niveau de la salubrité et de l’environnement, se plaint M. Privert . Selon le président le Parlement n’a voté aucun projet de loi ni aucun accord international au cours de cette année. Ceci handicape grandement le fonctionnement de l’état, argue t-il.

Le blocage parlementaire influe sur l’économie nationale, révèle le chef de l’état. Il précise qu’en dépit des limitations de dépense publique le taux de change a atteint 64 gourdes pour un dollar.

M. Privert a laissé entendre que l’instabilité politique a entrainé une diminution des recettes fiscales. Les recettes représentent 65% des prévisions, dit-il.

LLM / radio Métropole Haïti








Accueil | Plan du site | info visites 272035

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI   Politique de publication

Haitimonde Network